Paris est une ville aux mille et un visages, faite de quartiers typiques dont l’histoire est souvent rattachée à des évènements ou personnages du passé, son architecture a également sa signification et nombre des immeubles de la capitale ont intrigué les agents immobiliers du réseau HOTIM, passionnés de ce patrimoine si riche. Etre professionnel de l’immobilier c’est aussi s’intéresser à ces bâtiments et à l’explication de leurs spécificités. Petit tour d’horizon de cinq détails architecturaux de ces immeubles.

LE CHIEN ASSIS, UNE BIEN ETRANGE APPELLATION

Les habitants des immeubles, qu’ils soient Haussmannien ou en pierre de taille, connaissent ces fenêtres encastrées dans les toits des bâtiments. Tantôt en saillie du toit ou en retrait, ces ouvertures apportent de la luminosité dans les pièces situées au sommet des immeubles, et ce malgré la pente du toit. Des fenêtres qui donnent également la possibilité de ventiler ce qui était jadis souvent les chambres de bonnes. Et les plus chanceux peuvent profiter d’un petit balcon, permis par l’alignement du haut de ce chien assis sur le toit, qui de fait crée un renfoncement au niveau du bas de l’ouverture. Reste cependant un mystère, pourquoi les avoir appelé chien assis ?

LES PORTES COCHERES, POUR PERMETTRE L’ACCES DES IMMEUBLES

Les portes cochères sont fréquentes dans tous les quartiers de Paris. De belles et imposantes portes spécifiques des immeubles du baron Haussmann. Leurs dimensions sont sensiblement pour toutes identiques. La question qui se pose parfois n’est pas tant la raison de leur existence mais plutôt l’explication de ce nom de portes cochères. La réponse est tout aussi simple que logique, datant du 19ème siècle ces portes devaient permettre aux calèches et voitures à cheval d’entrer dans les immeubles où résidaient des habitants aisés, dont la fortune leur permettait de faire appel à des cochers.

LES CHASSE-ROUES, UNE PROTECTION POUR LES PIETONS

Ils sont fixés au sol et ressemblent à des bornes peu esthétiques et particulièrement encombrantes. Des objets qui furent dans le passé très utiles aux parisiens, pour éviter de se voir renversés par les calèches très nombreuses sur la voie publique. En effet, ces chasse-roues bloquaient le passage des véhicules et empêchaient ces anciennes voitures d’abimer les portes cochères et murs des immeubles.

LE TOIT-DOME, LE SYMBOLE D’UN ART NOUVEAU

Les toits de Paris font partie intégrante du patrimoine de la capitale. Le zinc et l’ardoise utilisés pour les couvertures des immeubles donnent de belles nuances de gris. Mais parmi cette harmonie de toiture, on aperçoit des dômes sur certains immeubles d’angle, qui ne répondent pas aux normes de l’architecture haussmannienne. C’est à la fin de 19ème siècle, en 1895, que ces sortes de coupoles apparaissent, prémices de l’art nouveau. Une nouvelle ère où la création retrouvait sa liberté qui s’est exprimait dans les matériaux utilisés pour ces toitures avec des ardoises en écailles de poisson ou rectangulaires, du béton, du cuivre, du plomb ou encore du zinc. Deux bâtiments sont même ornés de dômes dorés à l’or fin, L’Institut de France et les Invalides.

L’ETAGE NOBLE, UN DEUXIEME ETAGE POUR LES PLUS AISES

Les rez-de-chaussée des immeubles de la capitale ont, de tous temps, hébergés des commerces, exception faite des quartiers très bourgeois. Des boutiques qui entreposaient leur marchandise soit à l’entresol, soit au premier étage. Le deuxième étage, était à l’inverse réservé aux familles aisées et considéré comme l’étage noble de ces immeubles haussmanniens. En effet, ces riches habitants n’avaient ainsi que peu de marches à monter, les ascenseurs n’existant pas encore mais leur permettait malgré tout de prendre de la hauteur pour apprécier la vue sur les rues de la capitale. Ces appartements souvent dotés de balcon et d’une hauteur sous plafond plutôt importante, étaient ainsi les plus luxueux du bâtiment.

VENEZ DECOUVRIR LES BIENS IMMOBILIER A VENDRE PAR LE RESEAU HOTIM

Des biens de qualité dans différents quartiers de la capitale

Les agents immobiliers du réseau HOTIM sont à votre disposition pour vous faire visiter des biens immobiliers de standing et de caractère qu’ils ont en vente sur Paris. Des biens d’exception, tous proposant des services de qualité dans des quartiers agréables et offrant toutes les prestations de proximité pour un cadre de vie chaleureux.

Des visites gratuites pour apprécier ces biens

Contactez les experts du réseau HOTIM, ils vous feront visiter gratuitement différents appartements, lofts, studios ou maisons qui répondent à vos critères. Votre projet immobilier est entre bonnes mains avec les agents immobilier du réseau HOTIM.

 

A propos du réseau HOTIM Immobilier à PARIS

Après avoir débuté en 1987 en qualité de négociateur immobilier et, en 1990, géré mes propres agences immobilières à Paris puis Nice en 2000, j'ai toujours pensé que la qualité professionnelle du mandataire immobilier était la vraie valeur ajoutée pour satisfaire les clients vendeurs et acheteurs. Si vous êtes un agent commercial immobilier indépendant et que vous souhaitez travailler à domicile alors REJOIGNEZ NOUS !

Yves HOTTOT
retrouvez-nous également sur notre site: https://www.hotim-recrutement.fr/remuneration-mandataire-immobilier.html
contact@hotim.fr ou au 04.22.13.06.55 du lundi au vendredi de 14 heures à 19 heures

75020 Paris