La ville de Joinville-le-Pont est née du morcellement de la paroisse de Saint-Maur. Son nom initial était « la-Branche-du-Pont-de-Saint-Maur ». Le nom définitif de Joinville-le-Pont est adopté en 1831. La commune est située dans le département du Val-de-Marne et est limitrophe de Paris. La proximité avec des villes comme Nogent-sur-Marne, Champigny-sur-Marne,  Saint-Maur-des-Fossés, Maisons-Alfort et Saint-Maurice, ainsi qu’avec la capitale, dont elle est séparée par le bois de Vincennes, confère à cette cité un statut privilégié. Mais Joinville a bien d’autres ressources pour attirer de nouveaux habitants, qu’Hotim vous donne la possibilité de gérer en intégrant son équipe. En effet, c’est une ville traversée par la Marne et équipée d’un port de Plaisance. Joinville est d’ailleurs bien connue depuis le 19ème siècle, pour ses guinguettes du bord de Marne, qui ont tendance à revenir au goût du jour ces dernières années.

LES BORDS DE MARNE A JOINVILLE LE PONT

La Marne divise Joinville-le-Pont en deux parties, baptisées sobrement Joinville-le-Haut et Joinville-le-Bas. Grâce à la présence du fleuve, trois clubs d’aviron et de canoë-kayak ont élu domicile à Joinville-le-Pont. La Marne abrite également sur le territoire de la commune : l’île de Fanac et l’île des Saints-Pères. Par le passé, seul le pont de Joinville permettait de se déplacer depuis Paris vers les départements à l’est de la capitale. C’est cet accès unique et privilégié, ainsi que la perspective de canotage sur la Marne, avec l’ambiance festive des guinguettes, qui a attiré de nombreux parisiens à Joinville au 19ème siècle. C’est aussi pour cela que le canal de Polangis, destiné exclusivement au canotage, a été créé. Il est aujourd’hui dédié à l’aviron et au kayak. Pour accueillir et faciliter les sports nautiques, le port de plaisance a été construit. Les embarcations peuvent rejoindre la Seine par une écluse. De plus, avec l’eau de la Marne, Joinville-le-Pont alimente certaines parties de Paris en eau potable.

JOINVILLE-LE-PONT, UNE VILLE SPORTIVE

En plus des clubs d’aviron et de kayak, permettant de pratiquer les sports favoris de la ville, Joinville accueille le siège de la Fédération française de canoë-kayak. Dans un autre registre, jusqu’en 1929, l’hippodrome de Vincennes se trouvait sur la commune de Joinville-le-Pont, inculquant aux joinvillais la passion des sports hippiques. Mais Joinville a aussi son équipe de football, le Racing club de Joinville, qui s’est parfois hissé en deuxième division (alors connu sous le nom de Paris-Joinville). L’athlétique club de Paris Joinville est un club d’athlétisme relativement célèbre, qui a vu sortir de ses rangs quelques sportifs et sportives réputés, comme  Françoise Mbango-Etone, championne de triple saut, médaillée aux jeux olympiques de 2004 et 2008. On peut également pratiquer le tir à l’arc à Joinville, avec l’Athlétic arc club, le basketball avec le Basket club de Joinville et le handball avec le Joinville handball association.

LES AUTRES ATOUTS DE LA VILLE

Inspirée par la Marne, la commune de Joinville-le-Pont organise chaque année le festival de l’eau et la fête de l’été, manifestation musicale sur les bords de Marne. La ville offre également aux touristes, aux curieux ou tout simplement aux amoureux de la nature, ses promenades sur les berges de la Marne et Ses guinguettes pour se reposer, se restaurer ou faire la fête en musique. Mais le patrimoine de la ville est aussi riche de monuments et constructions, comme l’église Saint-Charles Borromée, l’église Sainte-Anne, le temple bouddhique Linh Son, le bâtiment Aviron Marne et Joinville, situé sur l’île Fanac, le château de Parangon et son parc et la tombe de J.B. Jupille que Pasteur a soigné de la rage. L’école municipale des arts se trouve également sur l’île Fanac.

Crédit photo: Par Lecheminlu — Travail personnelpersonnelle, CC BY-SA 3.0

94340 Joinville-le-Pont