L’attractivité de la France sur le marché de l’immobilier de prestige s’est renforcée sur ces derniers mois. En cause, le Brexit et l’élection d’Emmanuel Macron, qui font revenir les investisseurs étrangers, notamment à Paris.

A en croire la dernière étude menée par le spécialiste de l’immobilier de prestige, Lux-Residence, la France est le troisième pays le plus attractif sur le marché de l’immobilier haut de gamme (42 %). En juin 2017, l’Hexagone arrive après l’Espagne (44 %) et le Portugal (45 %), mais a tout de même gagné du terrain sur six mois. Ainsi, seuls 36 % des sondés trouvaient le marché français intéressant en décembre 2016, contre 51 % pour l’Espagne et 47 % pour le Portugal.


Des opportunités avec le Brexit

Ce renforcement de la France sur le marché de l’immobilier de prestige s’explique principalement par le retour des expatriés et des investisseurs étrangers. En cause, le Brexit. « Nous sommes dans une phase où la France a une carte à jouer, tant sur l’immobilier d’entreprises que sur le résidentiel », a déclaré Laurent Demeure, président du réseau d’agences Coldwell Banker France et Monaco, lors de la présentation des résultats de l’enquête de Lux-Residence. Avec le Brexit, il y aura des « emplois à relocaliser comme des personnes qui voudront se reloger, décrit-il. Près de 30.000 acheteurs potentiels devraient arriver sur le marché français en deux ans. »


L’effet Macron s’étend à l’immobilier de prestige

Mais, comme l’explique Laurent Demeure dans un communiqué, il y a également un « effet Macron » qui « dynamise fortement le marché de l’immobilier de luxe », notamment dans la capitale. « Nous n’avons jamais vu autant d’acheteurs américains et étrangers se positionner sur Paris », poursuit-il.

Source et crédit photos :  lesechos.fr - Par Sarah Asali | investir.fr |

Lire la suite source : cliquez-ici

 

75000 Paris