La remise des clés constitue souvent un moment d’émotion pour les familles qui vont enfin prendre possession de leur bien immobilier neuf à Paris. Toutefois, cette dernière étape de leur investissement exige un minimum d’attention pour ne pas dire un certain degré de vigilance pendant l’inspection des lieux.

On vous dit ici comment gérer au mieux la réception de votre bien immobilier.

A / Bien regarder dans les détails de la construction

Les moindres recoins de votre propriété doivent être regardés à la loupe au moment de la remise des clés. Ce réflexe vous permettra de rater des défauts de construction importants.

Concrètement, il peut s’avérer être utile de faire la visite des lieux en étant muni de la fiche technique qui décrit l’agencement de votre bien immobilier et d’effectuer votre inspection en regardant les différents éléments tels qu’ils y sont décrits.

Ainsi, vous pourrez confirmer ou infirmer la concordance entre la description théorique de votre bien et son rendu en conditions réelles.

Le constructeur ne verra certainement pas d’inconvénient à vous laisser prendre en photo les éléments qui vous mettent dans le doute. Pour ne rien oublier, chaque défaut relevé ou qui mérite une concertation avec le maître d’œuvre doit être consigné par écrit.

La vérification se fera de manière à aller de pièce en pièce sans en oublier aucune. Elle ne doit pas se faire dans la précipitation, mais doit au contraire consister en un examen minutieux des lieux. Il faut garder à l’esprit qu’il s’agit d’une démarche légitime. Vous rentrez donc parfaitement dans vos droits.

Les robinets, les prises, les interrupteurs… constitueront autant d’éléments dont le fonctionnement régulier doit être confirmé. Il n’est pas exclus d’essayer chaque élément en branchant vos appareils à portée de main comme un téléphone portable, une tablette…

N’oubliez pas non plus de jeter un œil aux différentes ouvertures de votre maison, les installations capitales comme le chauffage, la climatisation, mais aussi tout ce qui fait la finition esthétique des chambres notamment la peinture, les revêtements de sol, le plafond…

Il faut savoir que ces derniers points se retrouvent souvent dans les réserves émises par les propriétaires lors de la procédure de remise des clés.

B / Profiter des 8 jours accordés pour la consignation des défauts

Il faut savoir que le jour de la remise des clés, votre visite des lieux sera suivie de la signature d’un procès-verbal de réception, faite de manière conjointe. Ce PV consignera tous les éléments que vous considérez comme constituant des défauts. Il s’agit alors de réserves émises par écrit par vous en tant que propriétaire.

Les réserves doivent être évoquées en indiquant précisément l’élément non conforme, sa localisation et en donnant la nature exacte du défaut constaté.

Le PV de réception étant aussi signé par le constructeur, ce dernier se doit donc de procéder aux réparations qui s’imposent.

A ce propos, il convient de faire remarquer que le réceptionnaire du bien immobilier nouvellement construit dispose encore de 7 jours ouvrables pour ajouter les défauts qu’il ne constaterait que postérieurement à la visite ayant donné lieu à la remise des clés.

Toutefois, il faut garder à l’esprit que ce délai supplémentaire n’est accordé que si la visite s’est faite sans la présence d’un professionnel, à l’exemple d’un architecte.

C / Les recours en cas de présence de défauts

A défaut de réparation effectuée par le constructeur ou dans le cas de vices qui n’apparaitraient qu’après la remise des clés, le propriétaire dispose d’abord d’un recours amiable. Il s’agit de mettre le constructeur en demeure d’agir, par écrit et suivant un délai bien défini.

La solution peut aussi consister à retenir un reliquat du coût de la construction qui reste dû et correspondant au montant de la réparation des défauts constatés.

Le règlement du litige peut également passer par un conciliateur qui déposera un constat auprès des tribunaux dans le cas où une solution entre les deux parties aura pu être trouvée.

Autrement, la solution judiciaire reste encore. Elle implique de saisir le tribunal et de prendre un avocat pour assurer votre défense. Longue et fastidieuse, elle ne doit être envisagée qu’en l’absence de toute autre alternative.

A propos du réseau immobilier connecté HOTIM à PARIS

Après avoir débuté en 1987 en qualité de négociateur immobilier et, en 1990, géré mes propres agences immobilières à Paris puis Nice en 2000, j'ai toujours pensé que la qualité professionnelle du mandataire immobilier était la vraie valeur ajoutée pour satisfaire les clients vendeurs et acheteurs. Si vous êtes un agent immobilier expérimentés à PARIS alors REJOIGNEZ NOUS !

 

Mr YVES HOTTOT

Tel : 01 84 25 49 10

Ou via notre site internet : https://www.hotim-recrutement.fr/contact/

 

75014 Paris